U4 TOUS LES SOLEILS

L'usine d'Uckange selon...

apportez vos propres témoignages et photos
:
-soit en ajoutant un commentaire au bas de la page
- soit en postant votre message et vos photos à
sylvia.w@laposte.net ou sylvia.w@orange.fr
je les ajouterai dans cette rubrique...

***************

Il était une fois, une petite usine, surgie du néant, dans un petit village nommé Uckange...
En 1890, les frères Stumm, industriels allemands choisirent cet endroit, pour son emplacement idéal entre Moselle et chemin de fer pour y implanter une usine de fonte.
Ce fut un bouleversement radical pour ce petit village, qui connut ensuite, pendant près d'un siècle une vague d'immigration de familles provenant de diverses régions de France, mais aussi de pays d'Europe ou d'Afrique du Nord.

L'usine, malgré la pénibilité du travail, apportait un progrès social à de nombreuses familles immigrées, qui fuyaient la misère, la rigueur d'un régime politique totalitaire ou d'autres infortunes  !

Mes parents, après leur arrivée en France, ont  travaillé durant une dizaine d'années dans l'agriculture,  et ont vu leur niveau de vie s'améliorer nettement grâce à  l'embauche de mon père à l'usine !
L'usine offrait un revenu stable, un horaire de travail réglementé, un "toit" décent, un petit bout de jardin pour cultiver ses légumes...
....sans compter d'autres avantages encore, tels la fourniture de pommes de terre, le charbon, les cadeaux pour les enfants à Noël, les colonies de vacances, un centre d'apprentissage, un terrain de foot...

Je suis née au pied de cette usine, et elle faisait partie de mon environnement familier...
Mes nuits étaient bercées par le concert bruyant des "caramels" de fonte qui se déversaient...
Ce bruit apaisait mes terreurs nocturnes de petite fille, signifiant une présence humaine, là quelque part dans la nuit... 
La coulée de fonte embrasait la nuit et un ballet de lueurs rougeoyantes emplissait le ciel, offrant un spectacle digne d'une aurore boréale !
Pour mes yeux d'enfant, le "Bon Dieu" avait allumé son four dans le ciel pour y cuire des gâteaux !

Comme quoi , même un monstre de métal froid, crachant impitoyablement du feu, peut se révéler sympathique et inspirer de la poésie...tout dépend du regard qui lui est porté !

Puis un jour, le rêve s'est brisé ! Des hommes ont décidé de faire taire le colosse  et d'éliminer sa carcasse...

Heureusement que d'autres hommes étaient là, et grâce à leur pugnacité, ont immortalisé cette période de l'histoire de l'humanité, en sauvant de la destruction le Haut-fourneau U4.

Il retrouve un second souffle avec sa reconversion en monument historique, témoin d'une époque, symbole du travail de milliers de personnes...

Avec sa mise en lumière confiée à l'artiste plasticien Claude Lévêque, le U4 embrase à nouveau le ciel uckangeois et s'érige comme le phare d'une ville qui renait de ses cendres... 
Sylvia W

"La Fenschvallée" par Bernard Lavilliers    


1.  après de multiples combats pour empêcher la fermeture de l'usine, le soutien du chanteur Bernard Lavilliers venu donner un concert au pied du haut-fourneau, la dernière coulée a lieu le 17 décembre 1991.
Em mars 1993, le soleil se lève encore sur l'usine qui agonise à petit feu : l'agglomération fonctionne encore,  en attendant l'extinction complète des feux qui ne tardera plus...

2.

3.  puis commence le démembrement du site...quelle émotion, de constater la vulnérabilité du géant qui s'effondre !

4.  Seuls le Haut-fourneau U4 et quelques bâtisses ont été sauvegardés.
juillet 2006 : la nature a repris sa place et des arbres ont poussé partout dans l'usine...
Les travaux de réhabilitation du site ont commencé et on voit se dessiner le Jardin des Traces

5.

6.

7.
********************

septembre 1997 : les préparatifs




 


********************

Vous découvrirez d'autres photos, images, articles et commentaires concernant l'usine d'Uckange en déroulant le menu en haut de la page à gauche...bonne visite !


Commentaires (4)

1. myriam Patoux 02/04/2008

ça fait mal quand on voit une usine se casser la gueule l'histoire de toute une ville

2. GAGATT* 02/12/2007

Rien à ajouter, tu as tout dit, seulement ma reconnaissance à ceux qui oeuvrent pour conserver la mémoire des générations de travailleurs et leurs famille !!!

3. BBpuce 07/10/2007

Maaais je n'arrive pas à voir la vidéo !...

4. BBpuce 07/10/2007

Bravo pour cette rubrique ! Tes textes sont toujours écrits avec intelligence et sont magnifiques !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

retrouvez les portraits des "Secoués" dans les galeries des secoués du menu à droite !


audience

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site