Avril 1997

 

AVRIL 1997

 

Voilà bientôt un an que je parcours régulièrement plusieurs kilomètres par jour à la marche, et j’en ressens nettement les bienfaits, tant au niveau de la santé physique, que mentale.

Je suis persuadée que d’autres personnes aimeraient pratiquer cette activité, mais hésitent à se promener seules pour des raisons d’insécurité, où ne trouvent pas de motivations suffisantes pour sortir de chez elles, surtout en cas de mauvaises conditions météorologiques.

Pourtant la forêt est toute proche et idéale pour accueillir ce genre de balade.

Il suffit donc d’établir un contact entre de potentiels candidats à la marche.

Je fixe un rendez-vous les jeudis après-midi sur la place publique, profitant de ce créneau horaire pendant lequel les enfants sont à l’école, pour inciter des mère à me suivre sur les sentiers.

Je m’adresse en priorité à ces femmes, car il me semble que le statut de « femme au foyer » n’est plus valorisé au sein de la société actuelle. Ses heures de travail dispensées sans compter et sa disponibilité pour ses proches, son dévouement au service de la famille, ne sont plus reconnues ; son image est souvent associée à un manque d’ambition, l’improductivité et l’inaptitude…

Aujourd’hui, élever des enfants, est une profession exercée par des assistantes maternelles…

Pourtant, pour une mère au foyer, prendre deux heures pour aller marcher, c’est une bouffée d’oxygène au milieu de son quotidien. Etre acceptée dans un groupe, témoigne d’un minimum de reconnaissance sociale, ce qui lui permet de remonter le niveau d’estime qu’elle a pour elle-même.

J’invite également toutes mes amies et connaissances à me rejoindre et n’hésite pas à faire une petite campagne d’information devant l’école ou au magasin pour tenter de mobiliser du monde.

Le premier jeudi, une inconnue se présente au rendez-vous et nous effectuons toutes deux une première séance de 10km en forêt.

Enthousiasmée, elle amène la semaine suivante une amie, et le mouvement est lancé. Semaine après semaine, de nouvelles recrues arrivent ; certaines ne feront qu’un passage dans les rangs, d’autres, fidèles, sont encore présentes aujourd’hui.

A cette époque, l’équipe est constituée exclusivement de femmes et seuls quelques conjoints osent de timides apparitions parfois, pour accompagner leur épouse. Il est vrai d’une part, que les hommes éprouvent sans doute un peu de gène à s’immiscer dans un groupe de femmes ; d’autre part, l’horaire est difficilement compatible avec leur profession ; de plus, la marche  ne semble pas susciter un grand intérêt chez les hommes, attirés plutôt par des sports plus trépidants.

Commentaires (9)

1. LECHASSEUR 13/03/2006

loulou... où es-tu ?... PAN !!!

2. LELOUP 12/03/2006

Wooouuh!!! Des jeunettes qui se promenaient sur mon territoire ! Où sont-elles passées maintenant ?... Je ne vois plus que "vielles biques" Ha, Ha, Ha, Ha,!!!!

3. Sylvia 09/03/2005

Ok avec toi Antoinette ! Moi mes rides près des yeux, ma fille m'a dit un jour, que ce sont des rayons de soleil...lol

4. antoinette 09/03/2005

D'abord ce ne sont pas des rides mais la sagesse qui s'installe.ET nous serons toujours pas mal."Je m'implique aussi et toc"

5. Josyane 09/03/2005

Oh! vous 2!!!! à part quelques rides en + je trouve qu'on est pas mal (pour notre age!)

6. Sylvia 03/03/2005

C'est bien pour ça que je suis rarement sur les photos ! Pas de comparaison possible...C'est vrai qu'elles ont bien vieilli... hihihi!

7. antoinette 03/03/2005

Que vous me sembliez belles que vous me sembliez jeunes aurais-je besoin de lunette? PAUVRE DE NOUS QUE NOUS SOMMES.le temps est intraitable

8. Josyane 29/11/2004

OUAH! que le temps passe vite.....

9. weiser 12/09/2004

Quelle évolution depuis!!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

retrouvez les portraits des "Secoués" dans les galeries des secoués du menu à droite !


audience

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site