EXCURSION A MARRAKECH

jmetgm  http://www.jmetgm.com

EXCURSION A MARRAKECH 2006 

Lundi 30 octobre 2006, les JM&GM se sont rendus à Marrakech en autocar, pour visiter la seconde ville impériale du Maroc.
Le départ a lieu tôt le matin car il faut quatre heures de route pour aller à Marrrakech.
A cette heure, le trafic est fluide sur cette route pourtant très fréquentée par les camions de livraison...


 
1. Le barrage Abdelmoumen
 

2. La route traverse les derniers reliefs du Haut Atlas occidental, dont les sommets atteignent encore près de 2000 m, et ou chênes verts, genévriers et arganiers composent un décor verdoyant animé par de petits troupeaux de chèvres.
Nous franchissons le col de Tizi Maachou (1700m) entre des massifs boisés

 
3.
 
4. petit arrêt en route pour aller aux toilettes
 
5.
 
6.
 
7. Nous saluons un camion chargé d'ouvriers entassés dans la benne
 
8. de temps en temps, un petit village apparait au milieu de l'étendue désertique
 
9.
 
10. ici nous traversons une bourgade un peu plus importante
  
11. nous passons devant une école
 
12.  la circulation en centre-ville est une véritable pagaille !
 
13.
 
14.
 
15.
 
16. Nous arrivons à Marrakech
 
17. ses grands hôtels
 
18.La Mosquée de la Koutoubia est considérée comme l'un des plus beaux monuments de l'Afrique du nord. Erigée par les Almohades à la fin du XII ème siècle, la Koutoubia est la mosquée la plus impressionnante de Marrakech par son minaret ( 70 m de haut) visible à plus de 50 km. Celui-ci compte parmi les trois minarets construits sous cette dynastie et les mieux conservés. Il est malheureusement impossible de visiter la mosquée pour les non musulmans.
 
19.
 
20.
 
21. La ville est divisée en deux parties distinctes : la Médina ou ville historique et la ville nouvelle.
La Médina ('ville' en arabe) est entourée de remparts et cette muraille mesure 5 mètres de haut et deux mètres d'épaisseur et s’étend sur une longueur d'environ 12 km.
Cette immense enceinte est percée par 19 portes

 
22. En haut des remparts, nichent les cigognes : voilà où elles passent l'hiver quand elles quittent l'Alsace !
 
23.
 
24. il faut rester très prudent pour traverser la chaussée, car le trafic de voitures, charrettes, vélos, mobylettes est dense et désordonné ! Le piéton n'est pas du tout prioritaire et on assiste à un concert permanent de klaxons !
 
25. on pénètre dans la Médina 
  
26. Visite des Tombeaux Saadiens : le mausolée datant du XVI siècle, abrite les corps d'une soixantaine de Saadiens
 
27.

28.

 
29.
 
30. à l'extérieur du mausolée sont enterrés les soldats et serviteurs du Sultan
 
31.
 
32. balade dans les rues très animées de la Médina
33.
 
34.
 
35.
 
36.
 
37. les ruelles sont très étroites parfois et les façades des maisons ne laissent absolument pas deviner le décor intérieur des maisons qui peuvent être très luxueuses et richement décorées.
Les Marocains attachent peu d'importance à l'aspect extérieur de la maison...
 
 
38. l'entrée d'un hammam
 
39.
 
40.
 
41.
 
42. Nous entrons dans le jardin du Palais de la Bahia
 
43. Ce palais, chef d'œuvre de l'architecture marocaine dont la construction remonte au XIVe siècle, comme la plupart des palais arabes, renferme de beaux jardins et de jolis patios, et comporte des chambres richement décorées.
 
44. seul le sol du palais a été restauré, le reste est d'origine
 
45.
 
45b. un plafond richement décoré
 
46.
 
47.
 
48.
 
50. puis nous continuons le périple à travers les rues afin de nous rendre au restaurant pour déjeuner
 

51. Le restaurant Dar Si Aïssa se trouve sur les toits et permet une vision panoramique sur les toits de Marrakech 
 
52. Le cadre est raffiné et l'ambiance feutrée...
 
53.
 
54.
 
VIDEO : cliquez ICI

 
55. en sortant du restaurant, passage quasi-inévitable par une filature de tapis...
 
56. Le soir, nous dînons au restaurant de 'La Bahia'  dans un cadre digne des mille et une nuits !
 
57.
 
58.
 
59. des musiciens jouent une musique d'ambiance très douce
 
60.
 
61.
 
62.
 
63
 
64.
 
65.
 

66. une danseuse orientale exécute une danse du ventre très sensuelle
 
67.
 
68. Au retour sur la route qui nous mène à Agadir, la circulation des camions chargés de fruits et légumes, animaux, paille, est très dense... L'autocar double sans cesse la file ininterrompue de véhicules, parfois dans des conditions périlleuses !
A mi-chemin, nous sommes dépassés par l'escorte Royale qui se rend à Agadir pour le séjour du Roi Mohammed VI dans la station balnéaire.
L'autocar se faufile dans le sillage de l'escorte qui nous ouvre la voie jusqu'à Agadir ! Yallah !
  

RETOUR AU SOMMAIRE

Commentaires (4)

1. BB 19/11/2006

Ouai ! tout à fait : un cauchemar !

2. Sylvia 11/11/2006

et le retour en bus,BB, c'était un cauchemard alors ?

3. BB 11/11/2006

Yallah ! Magnifiques paysages , magnifique journée !...J'ai l'impresion d'avoir rêvé ce voyage !....

4. tony 11/11/2006

ouahhhhh. comme j'aurais aimer y être

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

retrouvez les portraits des "Secoués" dans les galeries des secoués du menu à droite !


audience

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×